Mission et mandat Administrateurs Permanence Cadre normatif Code d'éthique Histoire Exposition virtuelle Faire un don Notes légales Avis de confidentialité
Mission et mandat Maladies mentales Gamme de services Nos membres Bas-Saint-Laurent Saguenay/Lac-Saint-Jean Capitale-Nationale Mauricie/Centre-du-Québec Estrie Montréal Outaouais Abitibi/Témiscamingue Côte-Nord Gaspésie/Îles-de-la-Madeleine Chaudière-Appalaches Montérégie
Actualités Prix Hommage à l'initiative 2016 Communiqués de presse Lettres ouvertes Revue de presse Curateur public du Québec
Présentation Porte-parole Ambassadeurs Salle de presse Activités régionales Campagnes antérieures Commanditaires & partenaires
Publications Publications en vente Bibliothèque virtuelle Communication Dépression sévère Jeunes Hospitalisation Maladie mentale Milieu de travail Mythes & Croyances Questions légales Santé Santé mentale Schizophrénie Sensibilisation Statistiquement parlant Témoignage Trouble bipolaire Trouble obsessionnel-compulsif Trouble de personnalité limite Prix Hommage à l'initiative 2013
  • Point de vue :

  • Notre code d’éthique

    L’ère de l’État providence est bel et bien révolue. La société est conviée à une mutation et elle doit trouver de nouvelles façons de partager les obligations entre les différents paliers de pouvoir public et les ressources du secteur communautaire. Tous ces changements amènent les organismes communautaires à revoir leur mission, leurs objectifs et à trouver de nouvelles façons de faire et ce, en considérant les contraintes structurelles découlant des nouvelles politiques gouvernementales.

    Il va sans dire que l’établissement de nouveaux paramètres des responsabilités qui incombent aux organismes communautaires ne se fait pas sans heurts et soulève des questionnements d’ordre éthique: comment concilier les exigences inhérentes à la qualité des services, l’ampleur des besoins et la rareté des ressources en tenant compte de la mission et des objectifs? Comment s’assurer que les personnes qui font appel à nos services soient respectées le plus authentiquement possible? Enfin, quelles attitudes et comportements doit-on développer afin d’assurer que toute intervention respecte le principe de confidentialité?

    Or, en 1996, pour parvenir à résoudre une partie de ces questionnements, les associations-membres réguliers de la FFAPAMM ont mandaté la Fédération pour élaborer un code d’éthique adapté à leur réalité.

    Quand les membres de l’équipe des associations sont aux prises avec des décisions complexes à prendre, le code suggère des lignes de conduites permettant de mieux exécuter la tâche ou de remplir le mandat. Il s’agit donc d’un outil de:

    • sensibilisation aux obligations des associations, aux droits et aux obligations de la clientèle;
    • transformation des pratiques, des attitudes et des mentalités qui peuvent limiter l’application de ces droits.

    Il s’agit d’un code d’honneur; le consensus autour de certaines règles minimales qui témoignent des valeurs partagées et des objectifs poursuivis suffit pour le rendre légitime. Depuis l’adoption du cadre normatif en 2004, toutes les associations-membres de la FFAPAMM doivent obligatoirement y adhérer ou faire la preuve que leur propre code d’éthique respecte en tout point celui de la FFAPAMM.

    Fédération des Familles et Amis de la Personne Atteinte de Maladie Mentale
    1990, rue Cyrille-Duquet, Bureau 203, Québec (Québec) G1N 4K8
    T : (418) 687-0474 Sans frais : 1 800 323-0474 | F : (418) 687-0123 | C : info@ffapamm.com
    Conception et réalisation du site : jeffjobin.com

    Sondage

    Le Plan d’action en santé mentale 2015-2020 répond-t-il à vos attentes ?

    Voir les résultats

    Loading ... Loading ...